Répertoire

L'Intrusion

L'Intrusion

Présentation

L'Intrusion est un éloge de la danse écrite qui réintérroge par une gestuelle contemporaine une tradition académique. Les corps des interprètes partagent une même énergie. Les solos, duos et trios, animés par une vie organique qui leur est propre, font surgir sur scène des êtres hybrides qu'on pourrait croire issus du chaos primordial. Le public est ainsi transporté dans un autre monde, celui de l'émergence de la singularité.

Tout d'abord, il y a les corps.
Puis l'écriture, riche et complexe.
L'omniprésence de la musique, comme une évidence.
L'intimité et la sensualité partagés dans l'espace dansé.

L'Intrusion est une pièce abstraite qui, s'appuyant sur le phrasé chorégraphique, dégage une grande force émotionnelle.
L'interprète, sublimé par la lumière, est au coeur de ce travail, dans les ensembles et les solos, grâce à une mise en espace graphique et réfléchie.
Après avoir créé de nombreuses pièces avec argument, il me devenait nécessaire d'entamer une nouvelle phase de réflexion et de proposition sur la création, où la danse, les corps, l'écriture occupent toute la place. L'Intrusion est la première d'une série à venir.

Gilles Schamber

L'Intrusion - scénographie participative

Présentation

Une aventure artistique dans l'intime de la danse, le partage de l'espace, la proximité des corps.

L'Intrusion peut être aussi une danse d'improvisation, une proposition où le public est amené à partager l'espace scénique, la danse elle-même, à se faufiler entre les corps, à les toucher ou tout simplement à les contempler.
C'est réellement permettre au public d'entrer à sa convenance dans le territoire dansé.

Gilles Schamber

L'objectif : découvrir la danse contemporaine, rencontrer des artistes, s'imprégner de la démarche artistique lors des résidences, participer au processus de création, assister au spectacle et échanger sur la création finale.

Dispositif

Le dispositif met en relation 4 danseurs professionnels et 3 groupes de volontaires constitués de 5 à 15 personnes chacun.
Chaque groupe doit se rendre disponible pendant 1h30 réparties ainsi :
- 45 min : dialogue avec le chorégraphe et les danseurs
- 45 min : tournage de la séquence dansée

Travail de création scénographique
Quatre danseurs évoluent sur le plateau dans une gestuelle précise pendant trois séquences de 15 min. Un groupe différent intervient pour déambuler, improviser, chahuter la proposition dansée. Un vidéaste procède alors à une captation d'images qu'il retravaillera au montage.

Spectacle
Les quatres danseurs évoluent seuls sur scène pendant que le vidéaste projette dans l'espace scénique l'interaction filmée entre danseurs professionnels et volontaires amateurs.

Un spectacle « in situ »
La création sera à chaque fois renouvelée puisqu'elle devra intégrer le dispositif scénique propre à chaque lieu de diffusion ainsi que les propositions des volontaires souhaitant participer à cette aventure.
Gilles souhaite ainsi donner à chacun la possibilité de travailler en atelier avec un chorégraphe et des danseurs et de devenir également spectateur de sa propre aventure artistique.

En résumé
A chaque temps de diffusion, il faut prévoir 3 jours en amont de la représentation.
1er jour : montage, installation du dispositif scénique
2ème jour : travail sur le film avec une cinquantaine de personnes
3ème jour : spectacle